Vie pratique

Bien choisir son matelas bébé

Les parents sont toujours enthousiastes à l’idée d’accueillir leur nouveau-né dans sa future chambre. Les mobiliers,l’aménagement de la chambre, des stickers décoratifs ici et là et bien sûr un beau lit. Mais on ne prête pas souvent attention à un détail mais qui pourtant a son importance pour la santé et l’hygiène du bébé, le matelas! En effet, un bébé passe en moyenne entre 16h à 20h sur sa literie, il est important d’en assurer la qualité du matelas pour que petit bébé puisse regagner les bras de Morphée en toute sérenité.

 

Si vous décidez de vous pencher un peu sur le sujet, vous réaliserez qu’ils existent plusieurs types de matelas bébé  disponible sur le marché, il faut être avisé pour trouver le bon, car il en dépendra de la santé de votre très chère. Il faut trouver le mariage idéal entre: conforts, sécurité et hygiène.

Privilégiez le neuf

 

Avant toute chose, assurez-vous de la propreté du matelas, vous êtes conseillé d’acheter un neuf, car le fait d’utiliser un qui a déjà servi représente des risques considérables pour votre enfant. Écartez les matelas récupérés ou les matelas des ainés de la famille: un nouveau bébé, un nouveau matelas,c’est aussi simple! Imaginez dans quel état se trouverait un matelas après quelques années d’utilisation? Transpiration et autre réjouissance du bébé précédent sont déjà passées par là.

 

L’importance de la taille pour la sécurité du bébé

 

Outre la propreté, l’enjeu sécuritaire du matelas est à ne pas négliger. Dans ce sens, veillez à ce qui’il n’y a pas  trop d’espacement entre le matelas et le lit. Les matelas sont disponibles sous différentes tailles, les matelas bébé bio pour lit  classique mesurant 60 x 120  et les matelas lit bébé 70 x 40 pour le lit bébé évolutif. Moins il y d’espacement entre le lit et le matelas, mieux ce serait pour la sécurité du bébé.

Un autre point important également: l’épaisseur du matelas.  la hauteur idéale serait entre 11 et 14cm, en dessous ce serait trop fin donc inconfortable pour le bébé, à l’opposé, c’est à dire un matelas trop épais n’est pas pour autant conseillé, car le plus de centimètres en épaisseur n’apporteraient pas plus de confort pour le bébé.

La densité du matelas bébé

 

La densité du matelas est aussi capitale pour un maximum de confort.  Cette densité est exprimée en kg/m3 et elle est différente selon la  matière avec laquelle le matelas est fabriqué. Pour simplifier, privilégiez une densité semi-ferme ou ferme, ce sont les plus recommandées par les pédiatres. Un matelas trop ferme compromettrait le confort du bébé et un autre trop mou pourrait être dangereux pour lui.

Les bienfaits d’un matelas naturel

Encore dans cette quête du matelas idéal, assurez-vous que le revêtement du matelas soit 100% naturel, car c’est ce qui se fait de mieux pour la santé de votre enfant. Les modèles avec des rembourrages en mousse polyuréthane sont très confortables et sont à un prix accessible. Si vous choisissez un matelas mousse, vérifiez que le coutil (la housse qui entoure le matelas) soit fabriqué à partir de fibre naturelle, c’est important.

Un tour d’horizon sur la notion de résidence médicalisée

En règle générale, les maisons de retraites sont qualifiées de résidences médicalisées pour l’ensemble des services pour les séniors qui y sont proposées. En effet, elles accueillent les personnes âgées en quête de bonnes conditions de vie et d’un suivi médical permanent. Victime d’une perte d’autonomie considérable, d’une maladie plus ou moins inquiétante ou tout simplement, soucieux de son état de santé global, un sénior peut bien s’inscrire à une résidence médicalisée.

Quelles résidences médicalisées choisir ?

Les résidences médicalisées ouvrent leur porte aux personnes âgées et à toutes personnes qui ont besoin d’assistance dans leur quotidien. Il peut être question de perte d’autonomie ou de maladie altérant certaines facultés physiques et mentales comme la maladie d’Alzheimer. Connue aussi sous les initiales EHPAD ou Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, ces résidences d’accueil sont gérées par l’Etat ou par des entités privées. Par contre, ce statut n’est obtenu qu’au terme d’une signature de convention réalisée avec l’Etat et la région d’implantation représentée par son Conseil Général.

Il existe plusieurs types de maisons de retraite médicalisées, regroupés selon leur spécialisation. Ainsi, les seniors pourront suivre des traitements spécialisés avec un encadrement d’équipes médicales expertes à leur maladie. Les EHPAD Alzheimer occupent une place importante dans le domaine des résidences médicalisées, à la même hauteur que les USLD ou Unités de soins de longue durée. Leur point commun réside dans le fait où elles doivent toutes fournir des services de qualité pour des personnes du troisième âge plus exigeantes, à travers des séances de rééducation, des jeux, des animations et d’autres activités physiques ou psychologiques.

Faire le bon choix de sa résidence médicalisée

Les centres d’accueil médicalisés s’évaluent sur leurs infrastructures, leurs moyens personnels et sur leur qualité de service. Les personnes retraitées sont à la recherche d’un havre de paix où elles passeront leur temps en toute tranquillité, loin de toutes formes de pollutions. Il est alors préférable de trouver une résidence médicalisée assez éloignée de la ville. Toutefois, les familles opteront tout de même pour les EHPAD des environs immédiats pour éviter un long déplacement à chaque fois qu’elles souhaitent visiter leurs parents. Ensuite, la sécurité se trouve au centre du débat avec davantage d’exigence sur les dispositifs choisis par la résidence pour assurer le déplacement des personnes âgées (présence de rampe, de rambarde, d’ascenseur, etc.). Bien entendu, les compétences du personnel constituent un facteur décisionnel pour les séniors avec cette envie de retrouver une équipe riche en complémentarité dans tous les volets de la santé.

Le secteur médical sera transformé par la télémédecine

Dans plus d’une dizaine d’établissements présents sur le territoire français, les consultations médicales à distance sont déjà bien intégrées. Il s’agit de consultations se déroulant par internet à travers d’appels vidéo. Pour l’heure, ces consultations ne touchent que les cas en lien avec la dermatologie (plaies chroniques, escarres, ulcères…). Cependant, très prochainement, la télémédecine constituera l’une des façons qui permettront à de nombreux patients, surtout ceux isolés, de recevoir, en cas d’urgence, des avis médicaux.

Une alternative au manque de médecins spécialisés

Les zones rurales souffrent du manque de professionnels médicaux, comme les médecins spécialisés. Grâce à la télémédecine, le médecin de campagne ou le généraliste sera en mesure de demander l’avis d’un expert dans un centre spécialisé ou à l’hôpital. Il s’agit d’un service public qui va rapidement se répandre. Il convient, toutefois, de préciser que cette solution ne pourra pas remplacer les médecins, mais facilitera considérablement l’accès aux soins.

À l’heure actuelle, elle concerne les consultations en dermatologie. Bientôt, les Ehpads devraient disposer des équipements adaptés destinés aux consultations en gériatrie. La cardiologie sera l’autre spécialité qui va bénéficier de la télémédecine.

Les responsables de la santé publique adhèrent à cette solution

Les collectivités locales (départements et régions), les Caisses primaires d’assurance maladie ainsi que l’Agence régionale de la santé saluent cette initiative, notamment pour résoudre le problème lié au manque de médecins. Voulant anticiper la situation, l’ARS de la Sarthe a investi dans la formation du personnel médical et dans l’équipement des hôpitaux, des Ehpads ainsi que dans les centres de santé du département qui veulent procéder à la mise en place d’un service de télémédecine.

500 000 euros de subventions ont été attribués aux 15 premiers établissements se portant volontaires. Plus d’une dizaine d’Ehpads bénéficieront des équipements dédiés aux consultations gériatriques. Une machine dédiée aux électrocardiogrammes sera nécessaire pour les établissements qui souhaitent proposer des services de consultation en cardiologie.

Comment marche la téléconsultation ?

Pour pouvoir effectuer une téléconsultation, il faut un ordinateur, une caméra portable ou une caméra, dotée d’un zoom performant, qui sera connectée. Elle permettra de prendre et d’envoyer au spécialiste sollicité des clichés. Un stéthoscope connecté sera également nécessaire. Le prix de l’équipement qui sera installé sur un chariot multimédia, en fonction du fabricant, dans une salle mobile ou spécifique, se situe entre 9 600 et 14 000 euros. Via un appel vidéo, le généraliste discutera du cas du patient (avec les images de ce dernier présent dans son cabinet) avec le spécialiste.

La télémédecine présente de nombreux avantages : un accès rapide aux médecins spécialistes, réduction du déplacement des patients fragiles, désencombrement des urgences, sécurisation et traçabilité des données de patients. Il est bon de savoir que la CPAM rembourse les consultations à distance.

Pourquoi engager une maquilleuse professionnelle ?

Pour votre quotidien, vous pouvez très bien suivre des tutoriels sur internet pour bien vous maquiller. Mais si vous allez assister à une occasion spéciale, il est préférable de faire appel à une maquilleuse professionnelle à Val de Marne ou ailleurs. Une professionnelle saura prendre soin de votre visage et faire ressortir votre beauté naturelle. Vu que chaque visage est unique et a aussi sa propre forme, une professionnelle est capable de vous satisfaire. N’hésitez donc pas à recourir à ses services, que ce soit pour une cérémonie professionnelle, une séance photo ou un mariage.

Le savoir-faire

Il nous ravit toujours de voir la beauté des célébrités lors de leurs séances photo. Sachez que derrière ces beautés se cache une maquilleuse professionnelle, pleine de savoir-faire. Le rôle d’une maquilleuse professionnelle est de faire ressortir la beauté naturelle de votre visage. Compte tenu de ses compétences et ses qualités en la matière, elle sait reconnaitre les critères qui s’associent avec votre look : votre visage, votre teint, les produits nécessaires à appliquer et aussi votre peau. Il est en effet important de savoir que le maquillage pour une séance photo est tout à fait différent du maquillage que vous appliquez au quotidien. Si vous faites appel à une professionnelle, le résultat sera encore plus satisfaisant, vous aurez un maquillage naturel et original, mais aussi une séance photo réussie.

La flexibilité

Si vous avez un évènement spécial à célébrer et vous vous sentez trop angoissée pour vous maquiller vous-même ? Faites appel à une maquilleuse professionnelle. Elle peut se déplacer chez vous pour que vous n’ayez pas à perdre trop de temps et attendre dans les longues files d’attente des salons de beauté. Votre maquillage sera ainsi une réussite et vous gagnerez plus de temps.

Les outils

Pour avoir un maquillage réussi lors de votre relooking, vous devez disposer des produits ainsi que des accessoires indispensables, et cela s’unit avec votre savoir-faire. De même, pour pouvoir vous maquiller, vous devez avoir le nécessaire dans votre trousse de maquillage, même s’il est très différent d’un matériel professionnel. Pour un maquillage réussi et un look irréprochable, il faut avoir une trousse de maquillage complète avec une large gamme de produits de marque et de qualité.

Expérience et conseils

On ne devient pas maquilleuse professionnelle facilement, il y a des formations à suivre et il faut également avoir les expériences nécessaires dans le domaine du cosmétique. Si une pro a pour habitude de vous offrir ses services de maquillage pour faire ressortir votre beauté naturelle, elle peut aussi vous donner des conseils pour mieux réussir votre maquillage. Il peut s’agir des produits à utiliser ou les autres détails à prendre en compte.

L’importance de suivre une formation incendie en tant que collaborateur

Créer une entreprise n’est pas chose aisée, il faut franchir bien des étapes et faire face à nombreux défis pour pouvoir monter son business. Pour protéger vos biens et votre équipe, il est crucial de miser sur des dispositifs de sécurité efficaces et de former les employés. Outre les formations purement techniques liées à l’amélioration de la performance professionnelle, la formation sécurité incendie est incontournable. Découvrez les avantages de former son équipe à la sécurité incendie.

La prévention des incendies

La meilleure solution pour éviter les incendies au sein d’un établissement est sans doute la prévention. Une formation incendie Vendée apprend généralement aux stagiaires les bons gestes pour éviter l’enclenchement et l’expansion d’un incendie.

Néanmoins, le stage peut insister sur d’autres thématiques comme : les techniques de stoppage d’un feu de papier ou d’un feu engendré par un dispositif électrique, les gestes d’évacuation du personnel ou encore la compréhension de la propagation du feu.

La compréhension des bonnes procédures

Il faut généralement 3 minutes pour évacuer les lieux en cas d’incendie. Les mesures d’urgence doivent également être maîtrisées. Ne pas agir rapidement et ne connaître aucune des procédures engendre une perte conséquente.

Seule la formation incendie apprend aux employés les gestes à faire rapidement afin d’éviter les énormes pertes.

Un formateur professionnel et certifié pour former votre équipe professionnelle

Vous aurez compris l’importance d’une formation en sécurité incendie en entreprise. Il vous faut désormais vous confier à une équipe de formateurs expérimentés.

Elle vous propose des programmes bien pensés et en adéquation à votre vie d’entreprise. Autrement dit, les formations sont personnalisées.

La formation s’inscrivant dans la démarche de Prévention des Risques Professionnels dans une société, vos collaborateurs et agents de collectivités apprendront à :

  • Évacuer un incendie correctement ;
  • Agir rapidement dans les zones où se trouvent un grand public ;
  • Mieux gérer le départ de l’incendie ;
  • Se servir des extincteurs avant l’arrivée des secours (1 extincteur portatif à eau pulvérisée de 6 litres minimum pour 200 m² de plancher) ;
  • Intervenir dans les plus brefs délais en début d’incendie et user des premiers moyens d’intervention pour emprisonner le local concerné ;
  • Prendre chacun son poste qu’il intègre les équipiers de première intervention ou seconde intervention ;
  • Évacuer les serre-files et guide-files ;
  • Gérer l’alarmer et couper les énergies quand il le faut.

Theme Settings